Jeudi 12 décembre 2019, nous sommes allés au collège Raoul Rebout à Montlouis sur Loire (37) pour rencontrer les élèves de 5e d’Eliane Tondusson pour travailler sur les “Biens et Services rendus par la biodiversité”.

La journée fut découpée en deux parties : une intervention « Orientation » de 3H le matin avec 2 classes de 3e, et une intervention de 3H l’après-midi sur les « Biens et services de la biodiversité » dans une classe de 5e en coanimation avec Éliane Tondusson, professeure de Sciences et vie de la terre, mais également de quatre autres collègues qui participe au projet en Amérique latine : Barbara Adam en Histoire-Géographie, Sophie Benoist en Espagnol, Maud Martz-Moes en Arts plastiques et Anne-Laure Poitevin en Français.



Le volet orientation s’est déroulée en deux parties le matin, sur 2H30.

Une partie de notre travail consiste à aider nos élèves à découvrir des métiers, des filières, donner quelques perspectives professionnelles et donc une orientation possible.

Afin de compléter l’approche traditionnelle, généraliste, de l’orientation j’ai voulu rendre le discours un peu plus concret à l’aide d’un exemple de travail réalisé par un ami biologiste.

Le message que nous voudrions faire passer à travers cette intervention-orientation, se devait d’être rassurant et motivant sur :

– le fond. Le métier de biologiste de terrain, une manière d’aborder les métiers liés à la biologie et la diversité des travaux au sein d’un même métier.

– la forme. La découverte de parcours courts (BTS, IUT grâce à Elven Remérand titulaire d’un BTS Gestion et Protection de la Nature obtenu en Guyane), longs (Licence Pro ou non, Master Pro ou non, Doctorat grâce à Gontran Arnault passé par les écoles préparatoires puis l’Ecole Nromale Supérieure de Lyon et agrégé de Sciences de la Vie et de la Terre), et de passerelles entre ces parcours (Elven est passé par une Licence Pro Environnement obtenu en Guyane).

La séance se déroula en plusieurs temps :

  • présentation des études menant aux métiers de biologistes :
    • filières courtes (IUT, BTS),
    • filières longues (Licence, Master et Doctorat),
    • passerelles entre les filières (Licence pro, master Pro…),
  • visionnage d’un montage vidéo personnel (15 minutes), amateur et sans prétention, sur le travail d’un herpétologue panaméen sur le terrain (déplacements à pieds, en 4×4 ou en pirogue ; hébergement spartiates ; recherche de grenouilles et serpents ; prélèvements d’échantillons ; rencontres diverses avec la faune …)
    • quelques exemples de métiers liés aux Sciences de la Vie et de la Terre avec un développement tout particulier sur l’immense potentiel que représente la biodiversité pour l’humanité à travers une série d’exemples de biomimétisme (molécule, structure, forme et fonctionnement issus du vivant et copier, imiter, afin d’améliorer notre quotidien). Le biomimétisme est générateur de nombreux métiers à la croisée de nombreuses disciplines : Sciences de la vie et de la terre, Physique, Chimie, Pharmaceutique, Cosmétique, Mathématiques, Technologique, Informatique, Electronique, Robotique, Architecture … et permet aux jeunes non seulement de reprendre espoir dans l’avenir mais également de leur montrer l’intérêt de rester ouvert à toutes les disciplines même une fois dans une voie choisie.
  • discours général sur les études (se donner les moyens de réussir, ne pas regretter, maitriser une langue étrangère, aller au bout de ses passions, sortir de sa zone de confort …)
  • réponses aux diverses questions des élèves :
    • sur les filières
    • sur les études en général
    • sur le voyage au Panama et le parcours atypique des jeunes étudiants, avec en toile de fond un diaporama à partir de photographies réalisées par un jeune herpétologue Vincent Prémel détenteur d’un BTS GPN en Guyane.
  • Final avec une vidéo de 7’ : ayez confiance en vous et vos compétences : « oser sortir de sa zone de confort »
  • Présentation de notre projet, une manière de sortir de sa zone de confort puis visite du véhicule.



L’après-midi fut consacré aux « Biens et services rendus par la biodiversité » dans une classe de 5e en coanimation avec des collègues en espagnol, histoire-géographie, arts-plastiques et français du collège qui collaborent toutes au projet.

Le déroulement de la séance de 3H de l’après-midi fut très classique désormais :

  • A partir d’un diaporama, découverte des services de la biodiversité à l’oral, avec notamment un retour sur leurs travaux préparatoires antérieurs, et une mise en commun de leurs réponses à un questionnaire sur les valeurs culturelle-spirituelle, éthique, esthétique et scientifique de la biodiversité,
  • Reprise des différentes services écosystémiques à l’écrit sur leur document de synthèse,
  • Pause avec une visite du véhicule et prises de photos du groupe avec des animaux réalisés en origami par les élèves en Arts Plastiques,
  • Explication du projet VREB en Amérique latine,
  • Proposition de prolongements possibles avec les élèves : compléter leur document sur les biens et services à partir de leurs photos, locales, et des notres qui seront mises à disposition sur notre site afin d’illustrer la constance des biens et services par la biodiversité dans le monde à travers la richesse du vivant. Des travaux en histoire géographie, français et espagnol se poursuivront lors de notre voyage, des échanges par mails maintiendront un lien avec les élèves que ce soit par des vidéos que nous leur enverront ou via des situations délenchantes en lien avec notre expédition.



Une journée très riche avec deux manières (« orientation » et « Biens et services ») de partager notre projet et de lui donner du sens, de la cohérence avec l’enseignement.

J’ai vraiment passé une TRES belle journée, très bien entouré il est vrai mais aussi parce j’ai senti l’implication des enseignantes et leur aide/soutien et implication tout au long de cette journée bien qu’elles auraient pu partir chez elle plus tôt ! Ce fut très plaisant de travailler, échanger avec l’envie de prolonger le projet alors qu’elles ont suffisamment de travail par ailleurs. Un moment rafraichissant, motivant, enthousiasmant… en toute simplicité. Merci à tous, encore une fois, enseignantes mais aussi à M. Dassy, principal du collège, pour m’avoir offert ces moments de réel plaisir.


Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *