Gontran ARNAUD

Après ma classe préparatoire à Nantes, j’ai continué ma formation à l’École Normale Supérieure de Lyon. J’y suis une formation très diverse en biologie, avec des dominantes en écologie, adaptation, évolution, génétique des populations… En Licence j’ai réalisé mon stage dans une équipe qui étudie l’origine des plantes à fleurs (Angiospermes) en Norvège. En 2019 j’ai passé le concours de l’agrégation en Sciences de la Vie – Sciences de la Terre et de l’Univers, me permettant ainsi d’enseigner les SVT dans le secondaire ou le supérieur. J’ai ensuite réalisé un master d’écologie afin de poursuivre mes études dans le domaine de la recherche.

gontran_arnault_photo_2

Je suis actuellement en thèse à l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) de Beaucouzé (IRHS). Mon sujet de thèse porte sur la transmission du microbiote de la graine à la plante et l’impact sur son phénotype.
Cette thèse s’inscrit dans un projet nommé SUCSEED (Stop de Use of Pesticides on Seeds by proposing alternatives). Comme le nom du projet l’indique, nous cherchons à développer des alternatives aux enrobages de pesticides autour des semences. L’alternative que l’on tente de
développer est l’inoculation de microorganismes bénéfiques sur les graines pour lutter contre certaines maladies et/ou améliorer certains traits phénotypiques de la plante.